Certaines choses ne changent pas : Le Crowfunding

crowdfunding

Deuxième concept à la mode selon l’article que j’ai publié il y a quelques jours, « Est-il rassurant ou alarmant de voir que certaines choses ne changent pas? » : Les PLATEFORMES DE CROWFUNDING.

Je vous ai donné mon avis sur la question des Revshares sur un article paru il y a quelques jours. En ce qui concerne les PLATEFORMES DE CROWFUNDING, c’est encore pire oserais-je dire, parce qu’ils utilisent un procédé très noble issu de l’économie participative, qui est formidable. Le Crowfunding ou Financement Participatif (en français) est  le fait de financer hors systèmes bancaires des projets qui au départ sont utiles à l’humanité ou au plus grand nombre. Je ne peux qu’être 100% d’accord avec ce principe.

L’avidité et la cupidité humaines m’étonnement toujours. M’attristera toujours pour être plus précis. Comment peut-on arriver à travestir une idée aussi magnifique et altruiste de sortir de la matrice financière, en aidant des projets riches de sens à se financer, pour en faire des chaînes d’argent pour financer je ne sais quelle envie personnelle.

Financer une avancée technologique, une oeuvre humanitaire, l’installation d’énergies renouvelable, l’installation électrique dans des endroits reculs du globe, un centre d’hébergement pour défavorisés, une école alternative, un jardin collectif, un nouveau média hors système, que sais-je… Bien sûr, 100% d’accord et je participe d’ailleurs a plusieurs collecte dans ce sens. Je pense qu’il faut renforcer, développer, encourager ce genre d’initiative

Par contre quand il s’agit d’utiliser ce système pour se payer da maison, sa voiture, des vacances, une lune de miel, l’école pour ses propres enfants, ou d’autres projets de ce genre totalement personnels, que dire ? Les mots me manquent comme on dit, parce que ce n’est pas du tout la philosophie de base de ce noble procédé, et surtout c’est totalement déplacé.

Surtout, lorsque l’on monte ce genre de projet, pourquoi mettre une rémunération sur plusieurs niveaux à fortiori, pour récompenser les personnes à donner de l’argent pour de tels projets. Cela vous viendrait-il à l’idée de demander une commission au prêtre ou à l’imam parce que vous avez amené un ami à l’église ou à la mosquée, et qu’il a fait une offrande ? Rassurez-moi, dites moi que cela ne vous étais pas venu à l’idée…

Ce qui est alarmant dans ce cas c’est qu’il se passe exactement la même chose qu’avec les Revshares, quand la société X ferme et que la société Y ouvre, mais qu’en plus tous les participants à ce « cirque » recommencent de plus belle, argumentant exactement de la même façon qu’avec les revshares«  Tu connaissais la société X, qui vient de fermer, c’était de la merde mais la nouvelle société Y qui arrive, c’est la même chose, mais elle est super et cela cartonne… ».

Mais là ou l’on atteint des sommets qui devraient mettre la puce à l’oreille de tous les badauds qui suivent ce genre de mouvement, c’est quand les concepteurs de tels projets, ou en tous les cas, les premiers vendeurs de ce genre de pratique, vous sortent l’argument « massue » pour eux, et se dédouanent en disant : «  mais c’est légal parce que ce sont des dons, donc personne ne pourra attaquer ».

Comment peut-on encore entendre ça. Comment des personnes adultes, intelligentes, peuvent aller voir leurs amis, leurs familles, et leur avancer de tels arguments ? Pour moi, le simple fait d’avoir pensé à un argument pareil, prouve bien que ceux qui vous le proposent savent pertinemment que le système ne durera pas longtemps.

En d’autre terme, la seule chose qui préoccupent ces personnes là, c’est qu’ils pourront embarquer leurs proches dans des plans foireux comme ça, sans avoir de risques juridiques. On marche sur la tête. Et ou passent les valeurs de ces gens là ? L’honnêteté, la loyauté, le respect, l’éthique

Vous êtes encore sceptique, peut-être parce que vous avez, vous même participé à un montage comme celui-ci ? ou connaissez-vous des personnes qui vous sont chères et qui participent à ce genre de montage ?

Laissez moi reprendre la logique d’un enfant de 5 ans. Puisque ce sont des dons, et que rien n’est produit, il n’y a aucune donc valeur ajoutée. Ce qui veut dire que l’argent que l’on redistribue ne vient que des fameuses personnes qui font des dons, et qui ont eux-mêmes un projet à financer

Alors posons les chiffres.

Supposons que cela cartonne comme ils disent et que l’on arrive à persuader 100.000 personnes à « donner » environ 200 euros chacun, cela représentera 20 millions d’euros, on est d’accord ?

100.000 personnes X 200 euros = 20.000.000 euros.

Mais ces personnes ont donné parce qu’elles avaient un projet qui couterait disons 200.000 euros (sachant que beaucoup de plate-forme vont jusqu’à des projets de 3 millions et plus). Il faudrait donc, 20 milliards, pour contenter toutes ces personnes qui ont fait un don, pour financer une partie d’une projet, en contrepartie de pouvoir réaliser le sien. 20 milliards, on est toujours d’accord ?

100.000 personnes X 200.000 euros = 20.000.000.000 euros.

Vous aurez collecté 20 MILLIONS et il vous faudra 20 MILLIARDS pour contenter tout le monde, en sachant qu’à ce rythme, vous aurez épuisée la population mondiale assez rapidement…. Vous ne voyez pas l’erreur ???

En d’autres termes, il faudrait 1.000 personnes qui donnent pour réaliser le projet d’1 seule personne, croyez-vous réellement que cela va tenir longtemps ? Dans ces cas là c’est sûr, il vaut mieux être au tout début et connaître les fondateurs comme j’entends souvent.

Parce que dans le meilleur des cas, seuls les premiers pourront réaliser leurs projets, quelques autres récupéreront leurs mises, et la plupart auront perdu leurs mises.

Dans notre exemple ou 100.000 personnes auraient donné leur 200 euros, seules 100 personnes, 100 personnes, vous avez bien vu, auraient pu financer leurs projets, les 99.900 autres auraient perdu, purement et simplement leur argent, ou aurait dû aller rechercher 99.900.000 personne supplémentaires. 99 millions 900 cent mille personnes, vous vous rendez compte du grotesque de la situation.

Alors, rappelez-vous ma philosophie. Elle m’aide beaucoup à prendre des décisions logiques, et surtout à écarter en quelques secondes des situations ou je pourrais être sorti de mes priorités.

Je passerais en revue les autres « modes » dans les prochains jours, mais si vous suivez mon raisonnement, vous pourriez être intéressé par l’opportunité LIFE, qui est beaucoup plus qu’un simple business.

A très bientôt sur les plages du monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s