Les Clés Pour S’adapter Dans Notre Monde Moderne

La Nouvelle Économie (1)

L’adaptation est le propre de la nature humaine, mais malheureusement tout le monde de s’adapte pas aussi rapidement et avec la même aisance.

Pour beaucoup, la sécurité à été érigée en philosophie, et le monde tourbillonnant actuel ne peut être que souffrance.

Je pense pourtant que nous sommes à une époque charnière pour l’humanité, une époque formidable pour tous ceux qui vont bien vouloir laisser tomber les barrières et avancer ensemble. Un monde ou les inventions et les brevets ne vont plus pouvoir se protéger pendant des décennies, un monde ou la participation et la collaboration vont régner en maître, mais un monde ou si l’on ne sait pas nager dans le sens du courant, on pourra couler beaucoup plus vite.

Bien, mal… Je ne pense pas que nous puissions encore voir le monde avec des qualificatifs qui tiennent plus des religions que de la nature humaine. Il n’y a pas de bien ou de mal intrinsèquement, et on a pu le juger dans notre histoire récente. Tous les progrès accomplis peuvent être utilisés pour faire avancer le monde ou le détruire, c’est selon…

Le début du XXIe siècle a vu s’accélérer les choses avec l’informatique et l’internet…

Là encore que de bienfaits : jusqu’il y a peu on l’utilisait essentiellement pour communiquer, et pour se faire livrer des produits que l’on commandait sur des magasins online, ce qui était déjà très bien.

Mais depuis quelques années, le rythme s’accélère et vient bousculer le système dans son ensemble, et jusqu’à l’identité des personnes.

Jusque là le « Je possède donc Je suis » prévalait. La société était calée sur des traditions, des conservatismes, qui faisait que l’on allait à l’école pour décrocher un bon diplôme, qui nous assurait une bonne situation, qui nous apportait la reconnaissance, qui nous apportait l’argent pour pouvoir acheter son logement, sa voiture, avoir des économies à la banque, et on construisait sa vie en attendant la retraite qui était assurée, et ou l’on pouvait mesurer sa réussite au nombre de personnes qui venait au mariage de ses enfants, à la grandeur de sa maison, voir à sa position géographique, et…aux diplômes que nos enfants avaient obtenus pour re-boucler la boucle…

Les crises successives avaient déjà battu un peu en brèche ce système, et divisée un peu plus la population puisque depuis le début des années 80, il y avait ceux qui restaient dans le système et ceux qui n’arrivaient pas à y rentrer ou s’en faisait exclure.

Peut-être tenable quand 70/80% des personnes sont dans le système, mais intenable si plus de 50% sont en dehors de ce système. Indépendamment des changements, ce système archaïque n’est plus tenable quand plus de 50% des personnes qui travaillent ne gagnent pas assez pour payer des impôts et quand plus de 6 millions de personnes (sur moins de 30 millions population active) sont à la recherche d’un emploi.

Ce que l’expansion appelle l’Ubérisation, en référence au nom de cette application (UberPop) qui a défrayé la chronique le mois dernier en mettant tous les taxis en grève, me paraît aussi inéluctable que la révolution de l’imprimerie, de l’électricité, de la vapeur, ou de toutes autres révolutions.

Le monde moderne est rapide, connecté, et demande d’être également rapide et connecté. Les maîtres mots actuellement sont SIMPLICITÉ, LÉGÈRETÉ, MOBILITÉ, or on sait que si on reste trop longtemps au même endroit on a tendance à s’enraciner et à emmagasiner des tas de choses pas vraiment utile.

Les 4 exemples de notre photo, sont frappant :

ALLIBABA créé en 1999 est le plus gros détaillant du monde et ne possède AUCUN magasin et pèse 200 milliard de dollars de capitalisation boursière

FACEBOOK créé en 2004 est la plus grosse plateforme et ne produit AUCUN Contenu et pèse 220 milliard de dollars de capitalisation boursière

AIRBnB créé en 2008 a le plus grand nombre de chambres et ne possède AUCUNE Chambres et est valorisé à plus de 25 milliards de dollars

UBER créé en 2009 transporte des millions de personnes sans AUCUNE Flotte de Véhiculeer est valorisé à 50 milliards de dollars

Et la liste ne cesse de s’allonger tous les jours. Pas un jour ne passe sans qu’une nouvelle application ne permette de faire quelque chose de nouveau…parfois frivole mais souvent utile.

Vente-Privée.com, Showroomprivé.com, Bazarchic.fr dans le prêt à porter. Uber donc, BlaBlaCar, BoetFly dans les transports. L’application Heal, 1001parmacies.com dans la santé. CCK08, Khan Academy dans l’éducation. Deezer, Itunes, Blitzr, BeatMusic dans la culture. Leboncoin.fr, reloger.com, pap.fr dans l’immobilier. homaway.com, airbnb.com, booking.com, dans le tourisme. Leboncoin.fr, linkedIn, tasserait.com dans les offres d’emploi. Testament.com, demanderjustice.com dans le droit.  hellocas et popmyday dans les services à domicile. Labelleassiette.fr, mycuistot.fr, mdietline.com, supermarmite.fr, monpotager.com dans l’alimentation…et la liste est encore très longue.

Bien sûr toutes ces évolutions amènent leurs lots de réflexion, mais savoir s’il faut adapter ou subir est pour moi la question primordiale. Parce que qui que nous fassions, cette tendance est déjà une réalité et va devenir de plus en plus présente.

Ce qui est frappant c’est la vitesse à laquelle se sont constitués et développées ces sociétés. La grande majorité d’entre elles n’existait pas à la fin du siècle dernier et sont maintenant plus puissante et valorisées que des sociétés plus que centenaires (AirBnB vaut 2 fois Accor, Uber vaut autant que Axa ou Airbus, Facebook et Alibaba valent chacun 2 fois la valeur de Total ou Sanofi, les 2 plus grosses du CAC40)

La bonne nouvelle c’est qu’il n’a jamais été aussi simple de créer une société et de la valoriser dès lors que l’on a compris sa clientèle. Il n’a jamais été aussi simple de se faire financer si le projet semble viable. Par contre la compétition est féroce et l’on devra sans cesse évoluer pour garder ses distances avec la concurrence.

Internet et les nouvelles technologies permettent de créer une société et d’avoir un service première classe pour quelques milliers d’euros de démarrage et quelques centaines d’euros par mois pour gérer. En tant qu’ancien chef d’entreprise, je peux vous dire que j’ai un système beaucoup plus compétitif et réactif que je l’avais à l’époque pour un coût d plusieurs centaines de milliers d’euros par an.

La philosophie que j’applique depuis plus de 20 ans est plus que jamais d’actualité : « Ne rien posséder et jouir de tout ». Elle procure un sentiment de liberté extraordinaire et permet  de construire votre liberté financière à votre rythme.

Pourquoi « immobiliser » des centaines de milliers, voir des millions dans l’immobilier juste pour l’habiter alors que la plupart du temps vous aller pouvoir vivre dans le même logement pour moins de 3 à 4% du prix du bien (voir beaucoup moins dans le grandes villes), par an.

Pourquoi ‘immobiliser » des dizaines de milliers d’euros dans un véhicule qui ne vous sert réellement que quelques jours ou semaines par an.

Et je pourrais continuer la liste très longtemps pour de multiples objets…

Le monde moderne est rapide, connecté et demande d’être également rapide et connecté. Les maîtres mots actuellement sont SIMPLICITÉ, LEGERETE, MOBILITÉ, or on sait que si on reste trop longtemps au même endroit on a tendance à s’enraciner et à emmagasiner des tas de choses pas vraiment utile.

Pour tout ceux qui veulent profiter au sens noble du temps des bienfaits du XXIe siècle vont devoir changer de paradigme et étalonné leurs résultats à lune des nouvelles technologies. Rien ne sert de posséder quelque chose qui deviendra obsolète dans quelques mois, et rien ne sert de vouloir prendre racine alors que le monde nous tend les bras.

Vous pouvez le mettre en place dans votre vie personnelle en vous allégeant, en travailler sur la simplicité et une attitude tourné vers la solution plutôt que les problèmes.

Vous pouvez le mettre en place dans votre vie professionnelle en vous servant de l’informatique et de l’internet pour développer des affaires sur tous les continents à partir de votre domicile.

Si vous voulez savoir comment j’ai fait pour passer de l’entreprenariat traditionnel avec toutes ses contraintes et ses lourdeurs a une entreprise mobile et efficace, n’hésitez pas à me contacter, ou à cliquer sur le bouton ci-dessous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s